Destinations, France, Itinéraires

Découvrir Toulouse

découvrir Toulouse cover vue

Avez-vous déjà pris le temps de redécouvrir votre ville comme un touriste ? C’est ce que j’ai fait l’autre jour en visitant Toulouse.
En effet, lorsque l’on vit ou que l’on a vécu dans un endroit, on ne prend pas forcément le temps de découvrir toutes ses merveilles. J’ai donc décidé de (re)découvrir Toulouse comme si je ne la connaissais pas. Et j’ai fait quelques belles découvertes.

 

Une ambiance agréable


Découvrir Toulouse c’est d’abord une rencontre au fil de l’eau.
Le long de la Garonne, c’est une ville très agréable à vivre.

Je dois même dire qu’hormis le vent d’autan qui rend fou, son climat est idéal !
La Ville Rose doit son nom à la brique dont elle est construite. Cela lui confère un charme authentique. Dotée d’un climat chaud, elle offre un lacis de ruelles ombragées et de places où il fait bon prendre un verre.
Ainsi, il règne une ambiance méridionale et chaleureuse proche des villes espagnoles.

découvrir Toulouse Canal du Midi
Canal du midi, source MMV

Traversée par la Garonne, le Canal du Midi, le canal de Brienne et le canal latéral à la Garonne (dans les fait, un prolongement du Canal du Midi), la ville dispose de nombreuses berges aménagées, idéales pour les piétons ou les cyclistes. Ce sont des lieux propices au ressourcement ou au rassemblement au coeur même de la cité.
Pour un repos bien mérité, je vous conseille une sieste sur la Prairie des Filtres.
Cet espace vert en bord de Garonne fait face au centre-ville. Il est le point de départ de promenades le long des berges. Il comporte également un boulodrome. Et si vous aimez les sports nautiques, il vous sera possible en été de pratiquer le ski nautique. Pas mal non ?
En juin s’y déroule deux festivals. Rio Loco dédié à la musique latine. Les Siestes Électroniques dédiées, sans surprise, à la musique électro.

découvrir Toulouse saule pleureur prairie des Filtres

 

Un riche patrimoine religieux


Toulouse est héritière d’une longue histoire religieuse qui transparaît dans ses bâtiments. De nombreux couvents et églises.
Par conséquent, découvrir Toulouse est ensuite un rendez-vous architectural.
Aux XIIe et XIIIe siècles, les nouveaux ordres mendiants rompent avec la tradition des monastères isolés dans les campagnes. Les couvents de ces nouveaux ordres religieux contribuent à structurer l’urbanisation. En contact direct avec les fidèles, ils peuvent ainsi prêcher et vivre de charité. A Toulouse, les clochers dominicains, franciscains, augustins et carmes signent l’identité de la ville.
Le plus spectaculaire est le couvent des Jacobins. Son église, magnifique est connue pour sa voûte en palmier. Un chef d’oeuvre architectural.
Ce couvent est le couvent d’origine de l’ordre dominicain. Saint Dominique créa cet ordre religieux, à Toulouse, dans le contexte de la lutte contre le catharisme, très implanté en Occitanie. L’église des Jacobins abrite également les reliques de Saint Thomas d’Aquin.

découvrir Toulouse palmier des Jacobins
Voûte en « palmier » de l’église des Jacobins

En sortant des Jacobins, vous pouvez vous rapprocher de la place du Capitole et emprunter la rue du Taur. Vous y croiserez, l’église notre-Dame du Taur, enchâssée dans les maisons voisines mais dont la façade est impressionnante. Elle comprend de nombreuses mosaïques et des éléments classés dont l’orgue de tribune. Cette église est construite sur le lieu du martyre de Saint Sernin, le saint patron de Toulouse. Cet évêque fut martyrisé. Refusant de sacrifier aux idoles païennes, il fut attaché à un taureau, sur l’actuelle place du capitole.
Le taureau, furieux, traîna Sernin jusqu’à l’emplacement de l’église actuelle.
La rue du Taur mentionne cet événement (taur pour taureau).
Continuez sur la rue du Taur et engouffrez-vous dans la ruelle du Périgord qui abrite la Chapelle des Carmélites. Le couvent entier a été détruit pendant la Révolution. Seul subsiste la chapelle, transformée en lieu culturel. Elle est recouverte de fresques magnifiques. La richesse du décor pictural intérieur tranche avec l’austérité de la façade.

découvrir Toulouse chapelle des carmélites
Chapelle des Carmélites

Après cette visite, vous pourrez enfin terminer cette balade avec la cathédrale Saint Sernin qui se trouve en bout de la rue du Taur.
Cette cathédrale est le bâtiment iconique de Toulouse. Ce chef d’oeuvre de l’art roman (la plus grande église romane d’Europe) abrite les reliques de Saint Sernin.

 

Découvrir Toulouse artistique

Toulouse abrite également de nombreux musées. Elle possède une “scène” contemporaine vivante et active.

De l’autre côté de la Garonne, en s’éloignant du centre-ville, vous trouverez le MATOU et le musée des Abattoirs.
Celui-ci est consacré à l’art contemporain. Les bâtiments, classés, sont les anciens abattoirs municipaux. Le lieu propose également des concerts, des ateliers et des performances.
Quant au MATOU, Musée de l’Affiche de Toulouse, c’est le seul musée de France consacré à l’affiche et aux cartes postales. Ce tout petit endroit rassemble une collection unique de près de 20 000 affiches publicitaires. Les oeuvres graphiques sont présentées sous forme d’expositions temporaires accessibles à tous.

Si vous prenez bien soin de lever les yeux en déambulant en ville, vous vous rendrez compte qu’il y a beaucoup de street art.
Toulouse abrite de nombreux graffeurs célèbres : Fafi, Miss Van, Tilt. Le Street Art a même son festival : Rose Béton.
Arnaud Bernard, le quartier populaire jouxtant Saint Sernin est rempli de graffitis. Si vous êtes motivés, vous pouvez vous rendre en banlieue toulousaine. A Montaudran, les ateliers du 50cinq accueillent des ateliers de graffeurs, des bureaux de créatifs et un lieu évementiel.

Pour les mordus d’antiquités, le musée Saint Raymond abrite une collection de sculptures romaines exceptionnelle, la seconde en France après celle du Louvre.
Le musée Georges Labit propose quant à lui, une belle collection d’antiquités égyptiennes et des artefacts asiatiques. Le bâtiment d’inspiration mauresque vaut le détour. Avec son jardin botanique agrémenté de plantes asiatiques et méditerranéennes, ce petit bijou architectural est une belle découverte !

découvrir Toulouse
Musée Georges Labit, source museegeorgeslabit.fr/

Pour les amateurs d’art plus “classique”, le musée des Beaux-Arts se trouve en plein-centre. Appelé Musée des Augustins, il se trouve dans un ancien couvent.
De même l’hôtel d’Assézat offre une belle collection de Bonnard et de peintures Fauves.

Après toutes ces visites et cette balade en ville, vous aurez sans doute faim.
Il est temps de découvrir Toulouse la gastronome. Je vous indiquerai dans un prochain article, les meilleures adresses de Toulouse pour manger, bruncher, grignoter ou boire un thé !

About Author

Le Mistigri c'est un chat noir qui attire les aventures rocambolesques parce qu'il voyage pas mal.
Alors il raconte ses itinéraires, donne des astuces et ramène des recettes parce que c'est un fin gourmet !

(2) Comments

  1. Mon frère habite Toulouse depuis quelques années déjà et j’adore lui rendre visite ! C’est une ville magnifique avec une ambiance incroyable ! Venant de Dijon, ça me change !! 🙂

    A bientôt,
    Line
    https://la-parenthese-psy.com/

    1. lemistigri says:

      Oui c’est sûr. Mais Dijon est aussi une très jolie ville !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :